Centres commerciaux

Le quartier des Halles, Paris, France

FacebookTwitterLinkedInEmail

Naissance de la Canopée

Ce vaste chantier des anciennes halles de Paris donne un nouveau visage à un quartier emblématique de la capitale. Le site devait être restructuré et modernisé du fait de sa forte fréquentation, du vieillissement de ses structures et de l’évolution des normes de sécurité.

La Canopée : une immense verrière d’inspiration végétale

Véritable symbole de cette transformation, la Canopée, immense verrière translucide de 25 000 m², étend son ombre protectrice sur cette vaste ruche urbaine. Avec ses formes courbes d’inspiration végétale, ce toit monumental signe le renouveau du quartier des Halles. La charpente métallique et la surtoiture des bâtiments annexes avoisinent les 7 000 tonnes à eux seuls. Elle s’appuie sur 71 poteaux qui supportent le Forum des Halles depuis les fondations de la gare ferroviaire. Suspendue à seulement 14,5 m du sol, cette enveloppe de verre de 26 000 m² est composée de 18 000 pièces de couleur jaune-vert, posées en écaille au millimètre près sur une structure métallique.

Le toit en verre diffusant la lumière naturelle (crédits Aline Boros)

« La vocation de la Canopée est de relier l’intérieur et l’extérieur des Halles. Le verre, qui s’est imposé comme comme “substance” pour diffuser la lumière naturelle et s’en protéger, confère son caractère à toute l’enveloppe » expliquent Patrick Berger et Jacques Anziutti, les architectes qui ont conçu ce projet.

Un quartier historique modernisé au cœur du futur Grand Paris

Le chantier des Halles touche à la fois les espaces de commerce, les jardins, le pôle d’échanges RER de Châtelet-Les Halles et la Canopée. Il représente une opération de voirie, un ouvrage d’art et du bâtiment.

A son origine, le site des Halles n’a pas été conçu pour l’affluence qu’il connaît aujourd’hui. « L’enjeu est d’engendrer de nouveaux usages dans le quartier, susciter la curiosité et augmenter l’attractivité de Paris en Europe et dans le monde. Il préfigure également ce qui sera le futur point central d’interconnexion du Grand Paris », commente Dominique Hucher, directeur général de SemPariSeine, en charge de la maîtrise d’ouvrage déléguée.

Près d’un million de personnes se croisent quotidiennement dans les Halles à Paris. 750 000 voyageurs transitent par la plus grande gare souterraine d’Europe, 150 000 clients du plus important centre commercial de Paris, des milliers de touristes et les habitants du quartier. Pour mener à bien ce grand projet de rénovation urbaine sans perturber le quotidien des utilisateurs ni interrompre les multiples activités du lieu, les équipes de VINCI Construction France ont dû accomplir, pendant trois ans, de véritables prouesses techniques et logistiques.

L’opération de démontage du platelage de construction de la Canopée en est un parfait exemple. En effet, VINCI Construction France a monté, à l’aide de grues, un platelage destiné à faciliter la réalisation de la grande verrière. Une fois que les ventelles formant la verrière ont été soudées, les équipes du chantier ont retiré les 1 600 t de charpente métallique provisoire qui les étayaient. Il n’était naturellement plus possible d’utiliser des grues. Aussi, un mode de démontage s’inspirant des ponts en béton précontraint construits en encorbellement a été imaginé et a parfaitement fonctionné.

Articles associés

Centre commercial Muse, Metz, France

Le challenge d’un projet réalisé en centre ville, mixant logements, bureaux et commerces.

Mine de cuivre, Cerro Verde, Pérou

Quelque 4400 m² de murs en Terre Armée hauts de plus de 30 m, ont été construits sur le site de la mine de cuivre de Cerro Verde.

Berjaya Central Park, Kuala Lumpur, Malaisie

De nouvelles tours jumelles culminent dans le ciel de Kuala Lumpur. Après la livraison de la première des deux tours du Berjaya Central Park, communément appelée Menara Bangkok Bank du nom de son plus important acquéreur, en juin 2015, la seconde a suivi fin 2016.