Toggle menu
Close article

Tunnel de la Croix-Rousse, à Lyon

La restructuration du tunnel de la Croix-Rousse a consisté à créer un second tube relié au premier par des galeries transversales, et à mettre aux normes le tunnel existant en matière de sécurité. Réservé aux transports en commun, aux modes de déplacement doux (vélo, roller…) et accessibles aux personnes à mobilité réduite, le second tunnel est conçu comme un nouvel espace urbain convivial et est doté d’équipements spécifiques (éclairage, animations…). ??

Un dispositif d’information complet, comprenant un journal trimestriel, des lettres d’informations et un site internet avait été mis en place, notamment à destination des riverains. Le 15 septembre 2011, le projet franchissait une nouvelle étape avec le percement du second tube.?? En décembre 2012, la réhabilitation du tunnel commençait. Cette nouvelle étape, qui nécessitait la fermeture du tunnel pendant 9 mois, soit jusqu'à l'été 2013, comprenait notamment les travaux de désamiantage, de démolition intérieure, d’étanchéité, de réalisation de la chaussée ainsi que de pose des équipements. ??

Un chantier en synergie
Confié en 2009 au groupe, ce chantier associait notamment, pour le gros œuvre, Dodin Campenon Bernard (VINCI Construction), mandataire, et Chantiers Modernes Rhône-Alpes (VINCI Construction France) ainsi que Spie Batignolles TPCI et, pour les équipements techniques, deux entreprises du pôle Energies : GTIE Transport (division VINCI Energies France) et Cegelec Infrastructures & Mobility (division Cegelec GSS). Etaient également associées au projet les équipes d’études de VINCI Construction Grands Projets ainsi que CMS et Delair CFD (filiales de VINCI Construction France) et Cardem Lyon (Eurovia). Par ailleurs, le lot conception a été attribué au bureau d’études Setec, et le lot architecture aux cabinets Strates et Vergely.

La mise en service de l’ouvrage a eu lieu fin 2013.

 

  • Article's photos
  • Article's photos