Toggle menu
Close article

Enceinte de confinement du sarcophage de Tchernobyl, Pripiat, Ukraine

Le 29 novembre 2016 en présence du Président ukrainien Petro Porochenko et du PDG de VINCI Xavier Huillard, la nouvelle enceinte de confinement a pris place au-dessus du sarcophage originel qui fut construit dans l’urgence après l’explosion du réacteur nucléaire 4 en avril 1986. Elle enferme donc littéralement le réacteur accidentel et l’ancien sarcophage qui ne cessait de se fissurer.

Conçue et réalisée par Bouygues et VINCI, il s’agit de la plus grande arche métallique mobile jamais construite. Les chiffres donnent le vertige : le dôme mesure 108 mètres de hauteur, 162 mètres de longueur et son ossature métallique pèse 36 000 tonnes, dont 25 000 tonnes d’acier. Financé par 27 Etats, l’Union européenne et la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement), ce chantier aura coûté au final plus d’1,5 milliard d’euros et mobilisé plus de 2 000 collaborateurs au sein du groupement Novarka, dont VINCI Construction Grands Projets était le mandataire.

Conçu pour résister cent années aux conditions extrêmes

Ce projet, d’une rare complexité technique et totalement hors normes, n’a aucun équivalent dans le monde. Initié en 2010, l’ouvrage aura représenté plus de 17 millions d’heures de construction. Il est prévu pour durer 100 ans. De part sa conception, l’enceinte doit être en mesure de résister à des températures comprises entre -43°C et +45°C, une tornade de classe 3 et un séisme d’intensité maximale de 6 sur l’échelle de Mercalli qui en compte 12.