Vinci

Recherche
Matériaux

Bois

France - Collège François-Mauriac de Saint-Symphorien (Gironde)
France - Collège François-Mauriac de Saint-Symphorien (Gironde) - © VINCI et filiales
close

Solide, léger, résistant au feu et surtout écologique : le bois présente bien des atouts pour la construction.
Petit à petit, VINCI Construction se dote des compétences nécessaires pour intégrer pleinement ce matériau dans ses projets.

Les dernières années ont été celles de l’émergence de ce marché
Le directeur régional d’Arbonis, le secteur Bois de VINCI Construction France, affiche son optimisme. De fait, selon une enquête réalisée en septembre 2010 par Atlanbois auprès de 144 entreprises du secteur, 49 % des entrepreneurs interrogés ont constaté une évolution positive de la demande de maison à ossature bois, entre septembre 2009 et septembre 2010. Plus de 60 % observent une progression sur les marchés de l’extension surélévation, du logement collectif et sur celui de la rénovation par l’extérieur. Enfin, 52 % des entreprises avouent s’intéresser davantage aux marchés publics.

Les pouvoirs publics ont donné un vrai coup de pouce
Voilà dix ans, l’État et les professionnels signaient le Plan Bois Construction Environnement et s’engageaient à faire progresser la part de ce matériau dans la construction. En mars 2010, le seuil minimum de bois dans la construction a été multiplié par dix, pour s’établir à environ 20 litres par mètre carré construit pour les bâtiments dont le PC sera déposé après le 1er décembre 2010. Surtout, la loi du 3 août 2009 relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement prévoit de généraliser les bâtiments basse consommation (BBC) d’ici à 2012 et les bâtiments à énergie positive à l’horizon 2020. Cette volonté se traduit concrètement par la RT 2012 (Réglementation Thermique), qui ouvre la voie aux BBC et la RT 2020 qui marque l’arrivée des constructions passives. Non seulement ces dernières ne consommeront pas d’énergie, mais elles pourront même en produire.