Vinci

Search
Europe

Construire réversible, une tendance qui s'affirme

close

La construction durable, c'est aussi construire pour ne pas avoir à détruire. Repenser les bureaux pour en faire des logements, le cas échéant, est une problématique très en vogue, à l'heure où la pénurie de ces derniers est un véritable fléau. Et alors que le parc de bureaux obsolètes tend à s'accroître… Des solutions innovantes émergent aujourd'hui, telle celle dévoilée par VINCI Construction, baptisée Conjugo.

La métamorphose de bureaux en logements s'inscrit également dans une démarche de construction durable, à l'échelle d'une ville durable. Et la ville durable préfère souvent la rénovation à la construction : moins de foncier consommé, moins de matière, un bilan carbone moins lourd… Sans compter que la législation - avec la loi Alur - est venue renforcer et inciter les mutations de ce type, via des dérogations aux règles de gabarit, de densité, et aux obligations en termes de places de stationnement.

Pour exemple, à Paris, entre 2001 et 2012, toutes catégories et surfaces confondues, 378.600 m2 de bureaux ont été autorisés à être transformés en logements, soit un rythme de 31.500 m2 par an. Un résultat né de l'engagement des acteurs du cadre de vie, qu'ils soient architectes, bailleurs publics, acteurs privés, habitants…

Et c'est justement en réunissant ces mêmes acteurs, en y ajoutant les urbanistes ou les économistes, que VINCI Construction a imaginé une nouvelle offre de bâtiment réversible, baptisée Conjugo. Présentée ce mercredi 2 décembre, à l'occasion du Salon de l'Immobilier d'entreprise (SIMI), cette solution a nécessité de repenser des standards de construction cloisonnés, et de concilier des exigences techniques et réglementaires parfois contradictoires.

Read more

source: Batiactu